Voitures

<em style=Photo: Richard Pardon" />

SF90 Stradale, l'ultime supercar hybride

La dernière création de Ferrari n'est pas simplement la voiture la plus rapide jamais créée par le constructeur : de sa transmission hybride rechargeable de 1 000 ch à ses quatre roues motrices, elle représente également une révolution complète
Texte

Chris Rees

Sur les 90 ans de présence de la Scuderia Ferrari sur les circuits du monde entier, le moment le plus intéressant du point de vue technique est peut-être celui que nous vivons actuellement, celui de l'ère « hybride » de la Formule 1. Associer avec succès les sources d'énergie traditionnelle et électrique représente un défi sans précédent, dont la réponse est la toute nouvelle hybride SF90 Stradale.

Le premier véhicule hybride rechargeable de la marque au Cheval cabré utilise deux sources d'énergie : la combustion interne et l'électricité, comme son modèle de Formule 1. Le moteur à essence monté en position centrale arrière représente une évolution majeure du double turbo V8 plusieurs fois récompensé. Vittorio Dini, Directeur de la transmission, explique : « Tant de choses ont changé que c'est presque un nouveau moteur. 

La SF90 Stradale peut atteindre une vitesse maximale de plus de 340 km / h, un nouveau record pour Ferrari <em>Photo: Richard Pardon</em>
La SF90 Stradale peut atteindre une vitesse maximale de plus de 340 km / h, un nouveau record pour Ferrari Photo: Richard Pardon

Sa taille a augmenté, passant à 4 litres ; il dispose entre autres d'une nouvelle tête de cylindre, d'un nouveau système d'injection, de nouvelles soupapes, de nouveaux collecteurs, de nouvelles bielles et de nouveaux pistons. »

À lui seul, le nouveau V8, qui a considérablement gagné en efficacité et génère moins d'émissions nocives, développe 780 superbes ch. Mais ajoutez-y les trois moteurs électriques (au moins 220 ch) et la puissance totale de la voiture passe au chiffre astronomique de 1 000 ch, avec un couple de pointe de 900 Nm. Sa vitesse maximale est de plus de 340 km/h, une nouvelle première pour Ferrari. Elle passe de 0 à 100 km/h en 2,5 petites secondes.

En plus de sa vitesse, la voiture offre un contrôle exceptionnel grâce à sa transmission hybride et intégrale. Les moteurs électriques (un à l'arrière et deux à l'avant qui entraînent les roues avant) aident le conducteur lorsqu'il en a besoin. Le système n'est pas en permanence à quatre roues motrices : au-dessus de 210 km/h, l'essieu avant se déconnecte, laissant la voiture en propulsion arrière.

La SF90 est la première Ferrari capable de rouler dans un mode 100 % électrique. Vous pouvez parcourir jusqu'à 25 km sans recourir au V8, à une vitesse maximale de 135 km/h. En mode électrique, la voiture est en traction exclusive, ce qui fait d'elle la première Ferrari capable d'être entraînée uniquement par l'essieu avant.

La nouvelle hybride a nécessité une conception inédite à bien des égards. Comme l'explique Paolo Valenti, chef d'équipe de projet : « Les progrès en matière de performances sont énormes. Faire preuve d'autant d'innovations sur un même modèle s'est révélé être un défi énorme. D'habitude, on ne redéveloppe que 40 % des pièces. Pour la SF90 Stradale, c'est 90 %. »

Le design aussi est novateur, mais de manière discrète : au premier abord, la carrosserie présente les lignes fluides et simples si caractéristiques de Ferrari, sans révéler que la SF90 Stradale possède la déportance la plus élevée et la résistance aérodynamique la plus faible jamais observées sur une Ferrari.

« Le profil de la voiture est celui d'une goutte d'eau, avec l'habitacle à l'avant et un centre de gravité extrêmement bas. Cet agencement permet une performance aérodynamique exceptionnelle », explique Marc Poulain, designer de l'extérieur de la voiture. Les détails de design sont nombreux, distinguant clairement la SF90 Stradale (dont le nom rend hommage aux 90 ans de la Scuderia dans l'univers des courses) de tous les modèles qui l'ont précédée.

Flavio Manzoni, Responsable du design Ferrari, explique que l'équipe souhaitait donner un look futuriste à la voiture pour marquer un tournant. « La SF90 est une voiture sans concessions, qui ressemble à un lance-pierre sur le point de tirer, résultat d'un savant équilibre entre volumes, pureté des lignes et dynamisme. C'est une voiture dotée de la personnalité futuriste d'un vaisseau spatial prêt à décoller. » Mais Marc Poulain souligne d'autres détails : « Les phares avant, avec leur design horizontal à lamelles minimaliste, tranchent radicalement avec les précédents phares en forme de L. 

La Stradale peut naviguer en mode 100% électrique sur une distance maximale de 25 km <em>Photo: Richard Pardon</em>
La Stradale peut naviguer en mode 100% électrique sur une distance maximale de 25 km Photo: Richard Pardon

Les feux arrière représentent une rupture encore plus forte avec la tradition Ferrari : leur forme ronde emblématique, gravée dans l'ADN de la marque, a été remplacée par des anneaux compressés et lumineux, plus expressifs. »

L'habitacle, rigoureusement conçu autour du conducteur, est en tout point révolutionnaire. Le Driver Display entièrement numérique, qui arbore des courbes agréables et propose un mode noir dans lequel une grande partie de l'affichage est assombrie, est frappant.

« L'idée de proposer au pilote et au passager une expérience entièrement numérique nécessitait une nouvelle conception de toutes les fonctions opérationnelles qui étaient autrefois principalement mécaniques », explique Angelo Nivola, concepteur de l'intérieur. L'affichage tête haute, qui projette les informations sur le pare-brise est également une première pour Ferrari.

Le volant bénéficie lui aussi d'une « mise à niveau » numérique, en intégrant un affichage qui permet la sélection des commandes via des « icônes virtuelles », ainsi qu'un nouveau manettino proposant cinq modes de conduite. Mais là encore il y a quelque chose de nouveau : quatre boutons qui modifient les performances des moteurs électriques, dont l'un permet la conduite en mode 100 % électrique.

Avec la SF90 Stradale, Ferrari a entamé une révolution de sa manière de fabriquer des voitures, qui annonce l'adoption des technologies hybrides et numériques pour une part toujours plus grande de ses modèles routiers. Attendez-vous à des performances en hausse, des émissions polluantes en baisse et… toujours plus de plaisir de conduire.

Ferrari