Voitures

La restauration au service de la perfection

La restauration au service de la perfection

Nous suivons les artisans de la division Ferrari Classiche en train de restaurer une sublime Testa Rossa
Texte

Keith Bluemel

Les voitures classiques Ferrari sont un aspect fondamental de l’identité de la marque. Elles occupent à proprement parler une place extrêmement spéciale au cœur même de Maranello.
Inaugurée en juillet 2006, la division spécialisée Ferrari Classiche est située dans un lieu historique puisqu'elle se trouve à l'intérieur de l’atelier Ferrari original.  Son personnel qualifié a pour mission de réparer, de restaurer les modèles d'époque du Cheval cabré puis de les préparer en vue du très sévère programme de certification qui a été également introduit la même année. 

La procédure de certification atteste qu’une voiture et ses composants sont conformes aux caractéristiques qu'ils avaient lorsqu’ils ont quitté l’atelier pour la première fois. Le propriétaire recevra alors un «certificat d’authenticité» plus connu sous le nom de Red Book.
Un système de «passeport» a récemment été mis en place et implique que la voiture restaurée soit ensuite régulièrement inspectée dans un centre Classiche agréé. Ce dernier confirmera que le modèle est bien conforme à la certification d'origine, ce qui permet de préserver l'intégrité aussi bien du véhicule que de la procédure de certification. 

La Testa Rossa de 1958 à son apogée, et complètement démontée à l'atelier <em>Photo: Angelo Bianchetti, Andrea Ceccarelli</em>
La Testa Rossa de 1958 à son apogée, et complètement démontée à l'atelier Photo: Angelo Bianchetti, Andrea Ceccarelli

En janvier 2016, Ferrari Classiche a entrepris de créer un réseau mondial de centres analogues basés chez des concessionnaires agréés Ferrari dans le but d'intensifier l'engagement de ces derniers auprès de leurs clients. Tout propriétaire d'une voiture de route Ferrari ayant plus de 20 ans, d'un modèle de F1, de sport- prototype et de sport peut accéder au programme de restauration Classiche. La division hautement spécialisée dispose d’un atelier dédié, de ses propres bureaux et d’un centre d’archives, l’ensemble formant ainsi une unité totalement indépendante située dans les locaux de Maranello.

Le personnel de la division, qui est en mesure également de reconstruire entièrement le moteur et la transmission en interne, a libre accès à toutes les installations de la production telles que la fonderie, l'atelier de mécanique et le service de sellerie, et peut aussi se mettre en contact avec tous les fournisseurs externes officiels. Les vastes archives comprenant les plans de construction originaux, les manuels des pièces et les dessins des composants permettent au personnel spécialisé de remonter aux pièces et caractéristiques d'origine de chaque voiture. Il est ainsi à même de renseigner le client sur ce qui est d'origine dans sa voiture, ce qui signifie que tout élément n'étant plus conforme aux caractéristiques d'origine, suite à des modifications apportées au fil des années à l’occasion d’un entretien ou d'une réparation, peut être remis en état.

Avant / après que la carrosserie est montée sur le châssis <em>Photo: Angelo Bianchetti, Andrea Ceccarelli</em>
Avant / après que la carrosserie est montée sur le châssis Photo: Angelo Bianchetti, Andrea Ceccarelli

Un comité indépendant au sein de Maranello est chargé de la procédure de certification. La marque accorde une telle importance à ce service que le directeur n'est autre que Piero Ferrari, vice-président de Ferrari.
Composé de neuf membres issus de différentes branches de l’industrie automobile, le comité décide si une voiture peut obtenir ou non la certification, et définit la démarche à suivre si elle ne remplit pas les conditions requises. 

L'objectif de toute restauration est de conserver autant que possible la voiture d'origine et ses composants, même si cela ne s'avère pas toujours la solution la plus rentable.  Si les composants sont trop abîmés ou bien trop endommagés pour être réparés, Ferrari Classiche conseille alors à ses clients d'opter pour des pièces de rechange, et uniquement pour celles correspondant aux caractéristiques et normes de conception d'origine.

 

Malgré les années, la tôlerie originale nécessitait très peu de nouveau métal <em>Photo: Angelo Bianchetti, Andrea Ceccarelli</em>
Malgré les années, la tôlerie originale nécessitait très peu de nouveau métal Photo: Angelo Bianchetti, Andrea Ceccarelli

À cet égard, le service de restauration de Maranello dispose de son propre programme de fabrication pour fournir les pièces nécessaires conformes aux caractéristiques d’origine, préservant ainsi l’authenticité du bolide. Ce programme sert non seulement à remplacer des pièces perdues ou endommagées mais aussi à fournir des pièces de rechange comme par exemple un moteur complet ou une boîte de vitesse aux clients qui souhaitent utiliser leurs voitures à l'occasion de compétition mais craignent naturellement d'endommager la pièce d'origine.

Depuis sa création, Ferrari Classiche a certifié plus de 5 000 voitures et restauré entièrement plus de 120 bolides dont quelques-uns des modèles les plus emblématiques de la marque au Cheval cabré, citons entre autres la 250 Testa Rossa, la 250 GT SWB Berlinetta, la 250 GTO, la 250 LM et une 412P. Il n'est donc pas étonnant que la liste d'attente pour bénéficier de ces services artisanaux dédiés soit longue.

Ferrari