Personnes

La Ferrari 488 GTE de l'équipe AF Corse au Prologue de Barcelone en juillet dernier <em>Photo: Alessandro Cosmelli</em>

L'importance des détails

Une plongée dans l'univers d'une équipe expérimentée de perfectionnistes à l'intérieur de la famille Ferrari : l'équipe Competizioni GT
Texte

Daniele Bresciani

On l’appelle « l’effet papillon ». Selon Douglas Adams, auteur de science-fiction : « le battement d’ailes d’un papillon en Chine peut influencer la trajectoire d’un ouragan sur l’Atlantique ». Même la plus petite variation des conditions originales peut produire d’énormes changements à long terme. C’est en quelque sorte un concept déterminant pour l’équipe Competizioni GT, pour laquelle l’attention portée aux détails est primordiale. Environ 20 collaborateurs occupent différents postes dans une activité sportive faisant concourir deux voitures de compétition - la 488 GTE et la 488 GT3 - dans trente championnats tout autour du monde. Aux 24 titres mondiaux des constructeurs (1953-1993, 2012 jusqu’à aujourd’hui) gagnés par Ferrari, peuvent être ajoutés de nombreux triomphes lors d’événements internationaux comme l’IMSA, les Le Mans Series et le championnat de Blancpain.

Antonello Coletta, responsable des activités Ferrari GT <em>Photo: Alessandro Cosmelli</em>
Antonello Coletta, responsable des activités Ferrari GT Photo: Alessandro Cosmelli

Il n’existe qu’une seule façon de rester au top : ne jamais se satisfaire. Juste le temps de trinquer aux victoires - comme celle de cette année aux 24 Heures du Mans avec James Calado, Alessandro Pier Guidi et Daniel Serra, soixante-dix ans après le premier triomphe historique au Mans de Luigi Chinetti et Lord Selsdon. Qu’il faut tout recommencer. Antonello Coletta, chef des GT Sporting Activities, a déclaré : « C’est un honneur pour nous tous d’être “condamnés” à gagner et à porter haut les couleurs de Ferrari. Quand j’étais enfant, en rentrant de vacances, je demandais toujours à mon père de s’arrêter devant le circuit. Je restais le nez collé au portail dans l’espoir de voir passer une voiture faisant des tours de piste. »

Son bureau ensoleillé donnant sur le circuit de Fiorano accueille cinq trophées des titres mondiaux gagnés au cours des sept dernières années. « Nous sommes une équipe très compacte, et notre passion est l’un de nos points forts. » Chaque victoire est une victoire pour nous tous, des conducteurs aux mécaniciens, des techniciens aux responsables de la logistique. » La 488 GTE et la 488 GT3 ont la même architecture que la 488 GTB routière, nécessitant une relation constante avec la branche industrielle de la Maison. « Nos liens avec le département commercial, duquel nous dépendons, et le département technique, tout d’abord avec Enrico Galliera et Michael Leiters, sont extrêmement étroits », confirme Coletta.

Competizioni GT elle-même a un aspect duel, le côté sportif et le côté commercial dirigé par Alessandra Todeschini, puis l’aspect purement technique dirigé par Ferdinando Cannizzo. « Pour nous, il est fondamental d’avoir également le soutien de la section GT de la Maison », ajoute Coletta. Des innovations testées ici sont souvent intégrées aux nouveaux modèles, comme la 488 Pista, par exemple. « Je crois que pour nos clients, se retrouver au volant d’une voiture qui est, en quelque sorte, similaire à celles qu’ils ont vues sur le circuit représente une valeur ajoutée », il s’enthousiasme. Le travail délicat et complexe commence avec « le châssis nu », explique Ferdinando Cannizzo, chef de GT Racing Car Design and Development. « Il est ensuite adapté aux exigences d’une voiture de compétition et subit les ajustements requis par les normes. Il existe un contact constant avec les pilotes de la 488 GTE et de la 488 GT3 engagées dans d’autres championnats. »

Alessandra Todeschini dirige Competizioni GT depuis 2012, gérant les relations commerciales avec les pilotes Ferrari. « Les clients qui participent aux différents championnats sont nos ambassadeurs autour du monde », dit-elle. « Nous sommes tout à fait conscients de la grande passion que chacun d’entre eux met dans cette activité : nous le voyons dans leurs yeux quand ils viennent à Fiorano et testent leur nouvelle voiture pour la première fois. La victoire de chacun d’entre eux est aussi notre victoire. »

Ferrari