Passion

Le Rosso Ferrari existe-t-il ?

Le Rosso Ferrari existe-t-il ?

Au fil des décennies, le « Rosso Ferrari » (« rouge Ferrari ») est devenu synonyme du monde de Ferrari et de notre héritage. Mais tout comme notre histoire, le « Rosso Ferrari » n'est pas seulement une couleur, ce sont de nombreuses nuances, et elles font chacune partie de notre histoire.
Texte

Ben Pulman

La toute première voiture du Cheval cabré, la 125 S, et la 125 F1, qui ont toutes deux pris la piste lors du Grand Prix de Monaco le 21 mai 1950, étaient de couleur bordeaux. Cette couleur rouge foncé était la couleur officielle de toutes les voitures de course italiennes depuis le début du 20e siècle - et en fait, les deux Scuderia Ferrari SF1000 qui ont disputé notre 1000e Grand Prix de Formule 1 en 2020 arboraient une couleur spéciale qui était une reproduction fidèle de ces premières voitures.

Construite en 1947, la toute première voiture de Ferrari, la 125 S, était bien sûr rouge
Construite en 1947, la toute première voiture de Ferrari, la 125 S, était bien sûr rouge

Après l’introduction de couleurs inspirées des sponsors en Formule 1 dans les années 60, Ferrari est resté le seul constructeur à rester fidèle à la tradition et à continuer à habiller ses monoplaces exclusivement de rouge classique. Par conséquent, nos voitures de route ont ensuite été identifiées par cette couleur.

Le rouge était considéré comme le choix de couleur presque obligatoire pour les clients, 85 % de toutes les Ferrari construites au début des années 90 arborant des livrées rouges. Cette dynamique a maintenant changé, car les clients choisissent parmi une vaste gamme de couleurs. Néanmoins, le rouge traditionnel reste prédominant pour environ la moitié des commandes des clients, que ce soit dans la palette habituelle de Ferrari ou comme couleurs uniques créées avec le programme Tailor Made .

Lors du 1000e Grand Prix de la Scuderia Ferrari, les SF1000 arboraient une livrée bordeaux en hommage à la 125 F1
Lors du 1000e Grand Prix de la Scuderia Ferrari, les SF1000 arboraient une livrée bordeaux en hommage à la 125 F1

Aujourd’hui , neuf nuances de rouge distinctes sont disponibles pour les clients via le configurateur de Ferrari avant de découvrir la création de leur propre peinture unique. Ensemble, ces couleurs, avec leur histoire et leur évolution, sont devenues indissociables des modèles de route et de compétition du Cheval cabré.

La plus célèbre et la plus populaire est le Rosso Corsa, souvent considéré comme la couleur d’identification d’une Ferrari. Elle a même été envoyée dans l’espace, dans une capsule spécialement construiteà bord de la mission Mars Express 2003 de l’Agence spatiale européenne sur la planète rouge (après avoir subi une série de tests mécaniques et thermiques rigoureux pour s’assurer qu’elle résisterait aux conditions extrêmes rencontrées, bien sûr).

Le Rosso Corsa est un rouge pastel, défini et vif. Couleur historique utilisée par notre équipe de Formule 1,  le Rosso Scuderia lui est étroitement lié tout en étant une nuance plus claire. Tout aussi ancré dans notre passé, le Rosso Dino est la couleur de lancement de la Dino 206 GT et qui tend vers la nuance orange du rouge.

Les évolutions actuelles offrent au client un choix élargi et ont souvent été lancées à l’occasion de l’arrivée d’un nouveau modèle Ferrari. Le Rosso California et le Rosso Portofino, par exemple, sont des métallisés complexes et appartiennent à cette nouvelle génération de couleurs.

Le progrès permet également à nos nuances historiques de se développer. Le Rosso Corsa Met, lancé avec la 488 GTB en 2015, représente une alternative au Rosso Corsa, avec une délicate teinte métallisée devenant perceptible avec l’éclairage. Créé pour célébrer le 70e anniversaire de Ferrari en 2017, le Rosso 70 Anni  a été vu pour la première fois sur la 812 Superfast et présente une couleur pastel d’une grande profondeur pour un lien indélébile avec notre passé.

Aujourd'hui, neuf teintes de rouge distinctes offrent aux clients une gamme de couleurs ind&eacute;l&eacute;biles li&eacute;es &agrave; l'histoire et &agrave; l'&eacute;volution des mod&egrave;les de route et de comp&eacute;tition de Ferrari <em>Cr&eacute;dit photo: Richard Pardon</em>
Aujourd'hui, neuf teintes de rouge distinctes offrent aux clients une gamme de couleurs indélébiles liées à l'histoire et à l'évolution des modèles de route et de compétition de Ferrari Crédit photo: Richard Pardon

Bien sûr, ce n’est pas seulement autour des couleurs elles-mêmes que Ferrari continue à innover. Grâce à la collaboration continue avec le fournisseur de peinture PPG, Ferrari a introduit un système de peinture à basse température innovant en 2018, faisant du Cheval cabré le premier constructeur automobile au monde à adopter la nouvelle technologie de couches transparentes Low Cure. Une couche transparente spécialement formulée permet à la voiture d’être cuite à 100 degrés au lieu de 150 degrés, réduisant ainsi la consommation d’énergie.

Cette décision a encore souligné l’engagement continu de Ferrari dans la poursuite de l’excellence et de la durabilité. En 2004, elle est devenue l’une des premières entreprises au monde à introduire un système de peinture à base d’eau qui réduisait considérablement l’impact environnemental de ses voitures.

Une technologie de peinture de pointe, associ&eacute;e &agrave; une attention exquise aux d&eacute;tails, offre une finition brillante <em>Cr&eacute;dit photo: Richard Pardon</em>
Une technologie de peinture de pointe, associée à une attention exquise aux détails, offre une finition brillante Crédit photo: Richard Pardon

Un tel progrès continu, associé à la plus grande attention aux détails pendant le processus de peinture à Maranello, garantit que le produit fini est une œuvre d’art lumineuse, quelle que soit la couleur choisie par le client, rouge ou autre.

Ferrari