Passion

Triplé à Daytona

Triplé à Daytona

L'édition des 24 Heures de Daytona de 1967 marque la célèbre victoire de Ferrari sur les terres de Ford

Nous sommes en 1967, aux 24 Heures de Daytona, la première épreuve du Championnat du monde des voitures de sport. Mauro Forghieri a conçu la nouvelle 330 P4 et certaines P3 sont mises à jour devenant 330 P3/P4. La voiture possède un aérodynamisme sophistiqué, étudié dans les souffleries de Pininfarina et de l'École Polytechnique de Stuttgart, en Allemagne, la ville de Mercedes et de Porsche.

La P4 présente une résistance mineure à l’air, une déportance majeure et une configuration au nez rasant l’asphalte. Le moteur V12 est celui de la F1 avec laquelle Ludovico Scarfiotti a gagné à Monza le Grand Prix d’Italie, doté d’un double arbre à cames et de 3 soupapes par cylindre, avec 4 litres de cylindrée et 450 chevaux. La boîte de vitesse, réalisée directement par Ferrari, et les suspensions sont également inédites.

Lorenzo Bandini et Chris Amon célèbrent la victoire aux 24 heures de Datyona Continental, en 1967 <em>Photo: Getty Images</em>
Lorenzo Bandini et Chris Amon célèbrent la victoire aux 24 heures de Datyona Continental, en 1967 Photo: Getty Images

De plus, pour bien préparer la compétition et malgré le coût élevé du déplacement, la Scuderia Ferrari décide d’effectuer en décembre 1966 une journée préparatoire de tests directement à Daytona. Les résultats sont excellents. Enzo Ferrari a nommé directeur sportif le journaliste Franco Lini, personne compétente et courtoise, fin connaisseur des règlements internationaux.

En course tout va pour le mieux, les Ferrari dominent et Lini a alors un coup de génie : il ordonne aux pilotes des Ferrari occupant les trois premières places de passer la ligne d’arrivée, placée sur un tronçon surélevé, en parade. La photo, l’une des plus célèbres de toute l’histoire de l’automobilisme, fait le tour du monde, diffusée par les agences de presse américaines. L’arrivée triomphale finit sur les premières pages des quotidiens les plus importants et marque la revanche de Ferrari sur ses rivaux américains.

Le résultat final voit la 330 P3/P4 (châssis P3 et moteur P4) de Lorenzo Bandini et Chris Amon précéder la 330 P4 de Mike Parkes et Scarfiotti et la 412 P de l’écurie NART de Luigi Chinetti confiée à Pedro Rodriguez-Guichet. Bandini et Amon obtiennent le même résultat aux 1 000 km de Monza et à la fin de la saison Ferrari s’adjuge le Championnat Constructeurs.

Ferrari