Passion

La Ferrari 250 GTO du Mecom Racing Team remporte les 12 heures de Sebring en 1963

La saison de compétitions GT 1963 a vu la Scuderia Ferrari dominer la concurrence

La Scuderia est championne du monde des voitures de sport dans la catégorie plus de 2 litres

La série gagnante de la Scuderia Ferrari à roues carénées se poursuit en 1963 alors que le calendrier mondial se compose de 22 rendez-vous, dont seulement une partie compte pour chaque catégorie. La Ferrari, et en particulier la Scuderia, dominent la saison en battant Jaguar et Shelby.

La Scuderia Ferrari triomphe dans trois épreuves clés : les 12 Heures de Sebring, où John Surtees et l’Italien Ludovico Scarfiotti s’imposent au volant d’une 250 P ; les 1 000 km du Nürburgring, où le pilote anglais est associé au belge Willy Mairesse ; les 24 Heures du Mans, où Lorenzo Bandini et Ludovico Scarfiotti partent derrière cinq autres Ferrari, dans une édition de la course qui restera dans la légende pour la Maison de Maranello.

Lorenzo Bandini franchit la ligne d'arrivée avec une Ferrari 250 TRI / 61 au Trophée d'Auvergne en 1963, remportant la course <em>Photo: M.L. Rosenthal</em>
Lorenzo Bandini franchit la ligne d'arrivée avec une Ferrari 250 TRI / 61 au Trophée d'Auvergne en 1963, remportant la course Photo: M.L. Rosenthal

Ces succès permettent à Ferrari d’obtenir 71 des 126 points qui portent finalement le Cheval cabré au titre. Les autres points arrivent dans les courses les plus courtes, où les voitures de Maranello dominent souvent aux mains d’écuries et pilotes privés. C’est le cas des 3 Heures de Daytona, où le mexicain Pedro Rodriguez, au volant de la 250 GTO de l’écurie NART, s’impose devant l’Américain Roger Penske, alors également constructeur, sur la voiture analogue de l’écurie John Mecom. Ou encore des 500 km de Spa-Francorchamps, où cinq Ferrari occupent les cinq premières places avec le succès qui revient à la 250 GTO de l’Écurie Francorchamps pilotée par Willy Mairesse.

Ludovico Scarfiotti et Lorenzo Bandini sur le podium des 24 Heures du Mans 1963 <em>Photo: Getty Images</em>
Ludovico Scarfiotti et Lorenzo Bandini sur le podium des 24 Heures du Mans 1963 Photo: Getty Images

Edoardo Lualdi s’adjuge la Course de côte della Consuma avec la Dino 196 SP, tandis que Bandini s’impose au Trophée d’Auvergne avec la 250 Testa Rossa de Carlo Maria Abate. À Goodwood et au Tourist Trophy, les 250 GTO de Graham Hill et Mike Parkes pour l’écurie Maranello Concessionnaires font le doublé, tandis qu’au Tour de France, la même voiture de Jean Guichet et Jean Behra est victorieuse. Une saison triomphale.

Ferrari