Passion

<em style=Photo: Mattia Balsamini" />

Ça bouge à Matera

Établie pour la première fois il y a près de 10000 ans, cette ville du sud de l'Italie a subi une restauration majeure au cours des récentes années. Grâce à sa beauté, elle a servi de décor pour plusieurs films, y compris la prochaine aventure de James Bond. Pour couronner le tout, les alentours permettent de profiter d'expériences de conduite amusantes - un environnement parfait pour une GTC4Lusso
Texte

Michele Weiss

En pensant au siècle dernier, c'est un miracle que Materna, dans la région de la Basilicate, au sud de l'Italie, soit l'une des Capitales européennes de la Culture cette année (l'autre étant Plovdiv, en Bulgarie). Dans les années 50, la ville - construire sur l'une des plus anciennes colonies humaines du monde - était un symbole de retard de l'Italie, un pays qui émergeait en ruines de la Seconde Guerre Mondiale.

Dotée d'un riche héritage architectural et culturel, Matera est particulièrement connue pour les fameux « Sassi » âgés de plusieurs siècles - les deux promontoires rocheux caractérisés par des maisons creusées dans la pierre calcaire qui ont été classés au Patrimoine Mondial de l'Unesco en 1993. De nombreux visiteurs reconnaîtra dans les Sassi l'endroit où certaines scènes du film de Mel Gibson La Passion du Christ ont été tournées.

Une ville construites par couches, en se déplaçant vers le haut, depuis les Sassi, vous atteignez le Piano - la vieille ville - qui abrite les palazzi, historiques les plus spectaculaires, symboles de Matera pendant la Renaissance et aux 17ème et 18ème siècles. Comme le Palazzo del Sedile (1540), situé sur la splendide place portant le même nom, qui est le seul bâtiment public de toute la ville dont les origines sont séculaires. Il est situé au cœur du salottino de la ville, une sorte de salon à l'air libre où les résidents se rencontrent pour prendre un verre dans les nombreux cafés. C'est la partie la plus fréquentée et la plus élégante de la ville.

Matera est une étude en contrastes : à quelques pas des élégants « palazzi », les pauvres vivaient autrement dans des maisons creusées à même la pierre. Un exemple est la Casa Grotta, qui date des années 50, la seule unité résidentielle dans laquelle une famille de paysans a vécu parmi les outils de travail, les quartiers de nuits et l'étable d'un âne.

Après avoir été abandonnée pendant des années, la restauration - qui a commencé en 1986 - a transformé la ville en une destination touristique internationale étincelante, avec un « cœur » antique qui bat selon un rythme moderne et séducteur. Nulle part ce n'est plus évident que dans les Sassi eux-mêmes. Après avoir été largement abandonnés dans les années 50, on pense aujourd'hui que près de 2000 personnes vivent dans ce voisinage. 

Les Sassi de Matera feront partie de la prochaine aventure de James Bond au printemps 2020 <em>Photo: Mattia Balsamini</em>
Les Sassi de Matera feront partie de la prochaine aventure de James Bond au printemps 2020 Photo: Mattia Balsamini

Bon nombre d'entre elles sont de nouveaux entrepreneurs qui ont converti d'anciennes demeures troglodytiques en ateliers, galeries d'art, hôtels, boutiques B&Bs, restaurants et bars, transformant ainsi le cœur de la vieille ville en un musée à l'air libre. La nuit, l'atmosphère rappelle la movida de Madrid, rendant ainsi les Sassi particulièrement populaires chez les touristes et les jeunes locaux qui sont retournés parmi la foule pour vivre dans cet endroit unique.

Outre sa diversité architecturale et sa beauté, Matera est également connue pour ses nombreux arts et artisanats traditionnels, comme la fabrication d'échiquiers traditionnels en bois et de timbri (sceaux) qui étaient autrefois utilisés par des familles locales pour marquer la pâte à pain qu'ils achetaient pour la cuire dans les fours communaux. Et bien sûr, vous pourrez y déguster de nombreux plats délicieux, tels que le pain traditionnel de Matera et des plats tels que la cialledda - un plat simple réalisé avec du pain ramolli, des tomates, du sel, de l'huile et de l'origan - et la crapiata, une soupe réalisée avec des haricots, du sarrasin, du blé mondé, des pois chiches et des lentilles. Le tout accompagné d'un excellent vin Primitivo di Matera local.

Peu importe où vous allez, vous rencontrerez les ateliers des nouveaux artisans, déterminés à explorer et à revitaliser les anciennes traditions de la région. Dans le Manifesto di Matera 2019 (« Manifeste de Matera 2019 »), la volonté que la ville reste vivante et ouverte vers l'avenir est claire : les visiteurs reçoivent un « Passeport 2019 » qui leur attribue une « citoyenneté temporaire ».

Ceux qui obtiennent le passeport s'engagent à laisser derrière eux un objet qui représente leur idée de la culture. Tous les articles collectés formeront la base de « Open Future », une exposition qui montrera les passions et les styles de vie des amateurs de culture mondiale.

En effet, pendant toute l'année, Matera a organisé un nombre impressionnant d'événements, de concerts et d'expositions - y compris sur l'Anthropocène et Escher - pour les multitudes de visiteurs qui se promènent dans les quartiers antiques et fascinants uniques de la ville. Avec son riche calendrier d'événements culturels et la beauté naturelle - et artificielle - qui la caractérise, il est maintenant temps de visiter Matera. Ne manquez pas cela.

Ferrari