Passion

Ferrari surprend les passionnés à Goodwood

Ferrari surprend les passionnés à Goodwood

Les dernières One-Offs du Cheval Cabré, présentées pour la première fois en public, ont stupéfié le public à l'occasion du rassemblement annuel

Les amateurs d'automobiles se sont toujours attendu à un événement spécial de la part de Ferrari
au cours du Goodwood Festival of Speed organisé chaque année. Une fois de plus, leurs attentes ont été récompensées, Ferrari ayant apporté d'alléchantes surprises. Le Cheval cabré a volé la vedette lors de la présentation au public — pour la première fois — de la P80/C et la SP3JC, les derniers projets spéciaux de la marque de Maranello. Les deux merveilles ont ébloui les passionnés par leurs performances dans les séries Supercar de la fameuse course de côte de Goodwood.

Commandée par l'entrepreneur de Hong Kong TK Mak, la P80/C - basée sur la Ferrari 488 GT3 - a enregistré le temps de développement le plus long de toutes les Ferrari one-offs jamais réalisées. Le châssis de la 488 GT3 a été choisi comme base non seulement pour ses performances, mais aussi pour son empattement plus long (+50 mm par rapport à la 488 GTB) qui permet une plus grande liberté de création. La SP3JC, commandée par le propriétaire de Talacrest, John Collins, est basée sur le châssis et le train de roulement de la Ferrari F12tdf. Seule one-off à avoir été commandée sur cette série limitée spéciale, la SP3JC est la plus belle expression de la conduite en plein air, rappelant les légendaires spiders Ferrari à moteur V12 des années 50 et 60.

Les inconditionnels de Goodwood ont pu apprécié une première Ferrari supplémentaire avec les débuts dynamiques de la Monza SP2. Issue de la nouvelle gamme « Icona », la Monza s'inspire des barchettas des années 50 - des voitures menées à la victoire dans le sport automobile international non seulement par les pilotes officiels de la Scuderia, mais aussi par des gentlemen drivers qui, à l'époque, se retrouvaient souvent au coude-à-coude avec les légendaires pilotes professionnels. Le plaisir pour les yeux des amateurs de voitures de collection était immense. Parmi les « bolides d'antan » au rendez-vous, signalons les splendeurs de la course dont une Barchetta 166 MM (1950), une 250 MM (1953), une 250 GT SWB/C (1961) et une 250 GTO (1962). Chaque décennie était représentée à Goodwood par au moins un modèle, dont une 308 GTB Groupe B (1978), une 126 C2B (1985) et une 412 T2 (1995).

Sept Ferrari F1 ont fait leur apparition à Goodwood lors de la session d'hommage « Michael Schumachercar 50 », sur les 13 voitures de ce groupe, ainsi que 4 autres Ferrari F1 à l'occasion d'autres séances. Outre les one-offs et les monoplaces de Formule 1, le Cheval cabré a également apporté d'autres modèles à Goodwood, dont la FXX-K Evo et des modèles de la gamme actuelle de voitures de route. Pour le plus grand plaisir des amateurs britanniques, une 488 Challenge — la même que celles utilisées dans la nouvelle série Ferrari Challenge UK — a également participé.

 

 

Ferrari