Passion

Le Prince de Monaco accueille des Ferrari spectaculaires

Le Prince de Monaco accueille des Ferrari spectaculaires

Quelques-unes des Ferrari les plus emblématiques sont à l'honneur à l'occasion d'une exposition accueillie par le Prince Albert II de Monaco
Texte

Chris Rees

Pas moins de 47 Ferrari, toutes aussi différentes tant par leur histoire, que par leur importance et leur splendeur, sont actuellement exposées dans un cadre d’exception : la Collection de voitures du Prince de Monaco à Les Terrasses de Fontvieille à Monaco. Des personnalités d’envergure telles que le président de Ferrari, John Elkann, le pilote Ferrari de F1 pour la saison 2019, Charles Leclerc, et l’ancien pilote Ferrari de F1, Jean Alesi, figuraient parmi les invités lors de l’inauguration de l’exposition par le Prince Albert II de Monaco.

Monaco accueille la course la plus glamour de toutes les compétitions de Formule 1. C’est donc un plaisir d’admirer autant de Ferrari F1 réunies au même endroit. On compte, en effet, pas moins de huit bolides Ferrari F1 dont la 246 F1, dernière voiture avec un moteur placé à l’avant, plusieurs modèles de la 312 B et la 640 F1 de 1989 au volant de laquelle Nigel Mansell remporta les GP du Brésil et de Hongrie et Gerhard Berger le GP du Portugal. Notons aussi la présence marquante de la Dino 166 F2/246 Tasman, le modèle qui domina la Coupe Tasman en 1969.

Une superbe Ferrari 250 GTO aux côtés des distinctives 250 Stradale et 250 TdFBerlinetta
Une superbe Ferrari 250 GTO aux côtés des distinctives 250 Stradale et 250 TdFBerlinetta

Les voitures de sport et GT sont aussi largement représentées. La voiture la plus ancienne de l’exposition date de 1952, une Ferrari 225 S Vignale Spider, qui fut la première Ferrari jamais pilotée sur le circuit d’Imola, avec Alberto Ascari au volant. La 246 SP de 1961 représente à elle seule un morceau d’histoire : il s’agit de la première Ferrari équipée d’un moteur arrière. Une 512 S de 1970 est présente dans sa version Le Mans « Coda Lunga », tel que le modèle apparaît dans le film « Le Mans » de 1971 avec Steve McQueen. La 312 PB, la voiture qui a remporté le Championnat du monde des marques en 1972, brille de mille feux à cette exposition tout comme la F333 SP, la toute dernière voiture sport-prototype produite par Ferrari et lancée en 1993.

Il n’y a toutefois pas que des voitures de course exposées, mais également de rarissimes voitures de route. Les modèles Ferrari 250 occupent une place prépondérante. Parmi les neuf 250 présentées figurent des modèles tels que la 250 GT Cabriolet Pinin Farina (en première et deuxième série), la 250 GT « TdF », la 250 GT SWB Berlinetta et la 250 LM Stradale. En même temps, nous ne pouvons certainement pas oublier de mentionner la mythique 250 GTO, parée ici d’un rouge foncé somptueux qu’on ne peut qu’apprécier.

Garage de rêve: la LaFerrari s'aligne à côté de la Ferrari Enzo, F50 et, à l'arrière-plan, une F40
Garage de rêve: la LaFerrari s'aligne à côté de la Ferrari Enzo, F50 et, à l'arrière-plan, une F40

Les voitures de route classiques des années 1970 et 1980 comprennent la Dino 246 GT, la 512 BBi et la Testarossa. De nombreuses supercars classiques de Maranello sont également exposées telles que les modèles « 288 » GTO, F40, F50 et Enzo. Quant aux Ferrari modernes, elles ne sont pas en reste avec les F12tdf et LaFerrari Aperta.

Si vous souhaitez admirer ces rarissimes voitures Ferrari, il n’y a pas une minute à perdre : la Principauté n’accueillera cette exposition unique que jusqu’au 15 mars 2019. Les visiteurs peuvent également profiter des nombreuses autres voitures appartenant à la Collection de Voitures de S.A.S Le Prince de Monaco. C’est incontestablement la collection Ferrari qui attirera un vaste public.

Ferrari