Courses

LE NOUVEAU CHALLENGE

LE NOUVEAU CHALLENGE

Le premier Ferrari Challenge de la saison s'est déroulé à Imola. Après une interruption forcée, les pilotes ont fait preuve d'un esprit de compétition encore plus fort

Le circuit historique d’Imola, situé à une demi-heure de route au sud-est de Bologne, a accueilli la semaine dernière le premier événement du Ferrari Challenge de 2020.

Après la suspension des activités causée par l’épidémie de Covid-19, cette rencontre très attendue indiquait au monde du sport automobile que la compétition reprenait littéralement le chemin des circuits.

Le fait qu’Imola ait accueilli l’événement revêtait une importance toute particulière aux yeux des fans italiens. La ville est très fière d’être le fief Ferrari situé en Émilie-Romagne, l’une des régions les plus durement touchées par cette épidémie mortelle.

L’absence totale de spectateurs, dans le respect des précautions sanitaires, a en partie privé cette rencontre de l’ambiance habituelle d’un jour de course. Toutefois, les pilotes et les équipes ont fait preuve d’un très grand esprit de compétition. Les organisateurs avaient mis en place une série de précautions pour assurer le bon déroulement de l’événement, comme le port du masque obligatoire, des procédures de désinfection strictes et la distanciation physique dès que les circonstances le permettaient.

Malgré un coup d’envoi très retardé, cette vingt-huitième saison du Ferrari Challenge était la première édition depuis la fin de la dernière saison en septembre 2019. La 488 Challenge Evo a été présentée à Imola. Ce nouveau modèle est le dernier-né d’une illustre gamme de modèles Challenge comprenant la 348, la F355, la 360, la F430 et la 458 Challenge.

Les voitures se préparent pour la première course Ferrari Challenge de 2020, à Imola, où la nouvelle 488 Challenge EVO a fait ses débuts
Les voitures se préparent pour la première course Ferrari Challenge de 2020, à Imola, où la nouvelle 488 Challenge EVO a fait ses débuts

Le temps était parfait et la concurrence à l’Autodromo Internazionale Enzo e Dino Ferrari était féroce.

Les vainqueurs du week-end sont:

Emanuele Maria Tabacchi (Rossocorsa) qui s’est attitré les deux courses du Trofeo Pirelli ;

Roger Grouwels (Kroymans Automotive) qui a remporté la première course de la Coppa Shell ;

Ernst Kirchmayr (Baron Motorsport) qui a remporté la seconde course de la Coppa Shell ;

Matus Vyboh, double victoire au Trofeo Pirelli AM ; Michael Simoncic, double victoire à la Coppa Shell AM.

Le Néerlandais Laurent De Meeus, londonien d’adoption, s’est classé deuxième à la Coppa Shell AM. Les femmes pilotes ne sont pas en reste, avec la deuxième place au Trofeo Pirelli de Fabienne Wohlwend, jeune femme de 22 ans originaire du Liechtenstein.

Comme c’est enthousiasmant de retrouver la piste...

Ferrari